Actualités
   Il est temps de rtablir la vrit
Il est temps de rtablir la vrit

Mesdames, Messieurs,

Face au flot de contre-vérités et de désinformations malveillantes déversé par certains, il est temps de rétablir la vérité.
Voici le déroulé chronologique de ce dossier :
Par déclaration préalable n°3425916 M0009 déposée en mairie le 1er mars 2016, l’opérateur Orange a demandé l’autorisation d’installer une station de radiotéléphonie (pylône et armoire technique) sur la parcelle cadastrée AT 002 (lieu-dit du Rouvioyre).
Par arrêté municipal du 31 mars 2016 notifiée à Orange, la mairie s’OPPOSE à cette demande et REFUSE l’autorisation.
Par requête déposée le 30 mai 2016, la société Orange saisit le Tribunal Administratif de Montpellier afin que soit annulé l’arrêté municipal du 31 mars 2016 refusant l’autorisation. Cette procédure est actuellement pendante devant cette juridiction.
Par requête déposée le 31 décembre 2016, la société Orange saisit le Tribunal Administratif de Montpellier dans le cadre d’un recours en « référé suspension », procédure visant à suspendre l’arrêté municipal contesté dans l’attente de la décision sur le fond sur la requête du 30 mai 2016.
Par ordonnance du 2 février 2017, le juge des référés suspend l’arrêté municipal du 31 mars 2016 refusant l’autorisation.
De ce fait, Orange peut très régulièrement installer sa station de radiotéléphonie dans l’attente du jugement définitif.
La mairie est dans l’obligation de se conformer à cette décision de la justice administrative et ne peut légalement pas s’y opposer.
En attendant, sachez qu’en ma qualité de maire de tous les Saint-Georgiens, je n’ai dans ce dossier, cessé de défendre l’intérêt général et non celui de la société Orange auquel je m’OPPOSE.
Sachez pouvoir compter sur mon engagement plein et entier à vos côtés pour que notre environnement soit préservé.

Le Maire,
Jean-François AUDRIN

 
Magazine municipal
© 2015 Mairie de Saint Georges d'Orques | Plan du site | Mentions légales